Bienvenue!

Date limite d’inscription :

7 février 2019. Vous serez automatiquement considéré pour une bourse si vous vous inscrivez avant cette date et que tout le matériel d’audition a été reçu.

4 avril 2019. Sans possibilité de bourse, acceptations selon les places disponibles.

Les candidats retenus devront acquitter un dépôt de 50 % des frais de stage dans les 14 jours suivants la réception de la lettre d’acceptation afin de réserver leur place.

Le solde complet devra être payé avant le 2 mai 2019En cas d’annulation, le premier versement est non remboursable. Le deuxième versement peut être remboursé si le stagiaire avertit le coordonnateur des admissions par courriel à l’adresse admissions@orford.mu au plus tard un mois (30 jours) avant le début de son séjour. Des frais d’administration de 50 $ seront alors retenus sur le montant.

Si un problème médical hors de votre contrôle vous empêche de prendre part à l’Académie Orford Musique, votre dépôt pourra être utilisé pour l’année subséquente. Une attestation médicale est obligatoire pour que le transfert du dépôt s’applique. Toutefois, vous devrez repasser le processus complet d’audition et être à nouveau accepté(e). Si une bourse vous avait été octroyée, celle-ci n’est pas transférable pour l’année suivante.

Coût du séjour

  • les frais d’enseignement;
  • l’hébergement en occupation double;
  • les repas à la cafétéria d’Orford Musique;
  • l’accès aux concerts du Festival Orford Musique, selon la disponibilité des billets;
  • l’accès à la salle d’entraînement.

Tarifs à paliers multiples :

Le tarif pour un séjour d’une semaine est de 1 020 $.
Le tarif pour un séjour de deux semaines est de 970 $ par semaine.
Pour les séjours de trois semaines ou plus, le coût est de 920 $ par semaine.

Duo chant et piano

Tarifs à paliers multiples :

Le tarif pour un séjour d’une semaine est de 1 020 $.
Le tarif pour un séjour de deux semaines est de 970 $ par semaine.
Pour les séjours de trois semaines ou plus, le coût est de 920 $ par semaine.

________________

Improvisation 
Musique baroque 
Comment atteindre votre plein potentiel 
Comment gagner une audition 
Comment devenir un chambriste exceptionnel 

920 $

Si vous ajoutez une semaine de classes de maître, le tarif de celle-ci sera de 970 $.
Pour les séjours de trois semaines ou plus, le coût est de 920 $ par semaine.

________________

Trio avec piano
Vents d’Orford
Composition
Musique contemporaine

1840 $

Si vous ajoutez une ou plusieurs semaines de classes de maître :
Le tarif sera de 920 $ par semaine.

Pianistes accompagnateurs

Les pianistes accompagnateurs prenant part à l’Académie Orford Musique durant la saison estivale offrent un service professionnel exceptionnel en permettant aux étudiants de se concentrer sur leurs propres apprentissages. Les différents professeurs qui les ont côtoyés au fil des années reconnaissent et apprécient grandement leur travail.

Liz Ames-228-330 px

Liz Ames

Liz Ames collabore autant avec des instrumentistes et des chanteurs que des compositeurs. Elle se spécialise dans l’accompagnement au piano de saxophonistes. Elle se produit régulièrement lors de congrès internationaux, dont celui organisé par la North American Saxophone Alliance et au Congrès mondial du saxophone. Elle a récemment contribué à divers enregistrements des saxophonistes Stephen Page, Eddie Goodman et Tim McAllister.

En plus de ses nombreuses prestations, Mme Ames écrit des réductions pour piano,  parmi lesquelles on retrouve le Concerto pour saxophone soprano et ensemble à vent de John Mackey, le Concerto pour tuba de Don Grantham, la pièce Sounds of Sirius de Joel Puckett, le Concerto pour saxophone alto et orchestre d’Henry Brant et le Concerto pour saxophone alto et ensemble à vent de Steven Bryant.

En tant que pianiste accompagnatrice, Liz Ames a offert des prestations musicales aux congrès de l’International Double Reed Society en 2012 et en 2016, où elle sera d’ailleurs invitée à nouveau en 2018. Elle s’est produite avec la chorale du Music Institute de Chicago et a accompagné la Scottsdale Choral Artists en Arizona durant trois ans.

Depuis 2014, elle est pianiste pour les classes de saxophone à l’Interlochen Summer Arts Camp, où elle accompagne Tim McAllister, Zach Shemon, Taimur Sullivan et Eddie Goodman. En collaboration avec le Mana Saxophone Quartet, elle s’est produite pour la création du quintette de Stephen Dankner au Mana Saxophone Institute à Chestertown, Maryland.

Liz Ames a obtenu son doctorat à l’Université d’État de l’Arizona, où elle a étudié auprès de Russell Ryan. Elle réside à Ann Arbor dans le Michigan et se produit régulièrement avec son complice de toujours, Tim McAllister, et pour la classe de saxophone de l’Université du Michigan.

Jeanie Chung

Jeanie Chung

La pianiste Jeanie Chung jouit d’une carrière active et variée. On a pu l’entendre en tant que soliste, concertiste et chambriste en Amérique du Nord, en Amérique centrale, en Europe, en Asie et en Afrique.

Ses collaborations récentes et à long terme comprennent des projets avec Barry Shiffman, Andres Diaz, Colin Carr, Rachel Mercer, Ian Swensen, Yehonatan Berick; Robert Langevin, Susan Hoeppner, Frank Morelli, Shalom Bard, YaoGuang Zhai; William Vermeulen, Michael Sachs; Alexander Dobson; Laurence Lemieux, Margie Gillis et Ted Robinson.

À la suite de ses études à la Glenn Gould School et à la Taylor Academy for Young Artists du Royal Conservatory of Music de Toronto, elle poursuit ses études à la célèbre Juilliard School of Music. Elle y obtient un baccalauréat, une maîtrise et un doctorat. Ses principaux professeurs sont Boris Lysenko, Leon Fleisher, John Perry et Herbert Stessin.

Mme Chung a reçu le Prix du perfectionnement professionnel du Women’s Musical Club de Toronto ainsi que de nombreuses subventions du Conseil des Arts du Canada et du Fonds Chalmers.

Elle a été membre du corps professoral du Banff Centre et enseigne actuellement à la Taylor Academy for Young Artists du Royal Conservatory of Music.

elise-desjardins-228x300

Élise Desjardins

La pianiste canadienne Elise Desjardins s’est rapidement forgée une solide réputation comme pianiste accompagnatrice et chambriste. Ici et à l’étranger, elle collabore avec des musiciens tels que les altistes Jutta Puchhammer, Roberto Diaz, Steeve Dann, Bruno Giurana, les violonistes David Stewart, Richard Roberts,Tom Williams, les violoncellistes Carole Sirois, Thomas Wiebe, Paul Marley, les contrebassistes Ali Yazdanfar, René Gosselin, les hautboïstes Hansjorg Schellenberger, Olivier Doise, Lise Beauchamp, les bassonistes Mathieu Harel et Michel Bettez.

Son association avec Jutta Puchhammer depuis plus de dix ans l’a menée en tournées en Europe, aux États-Unis et au Canada. Entre autres, elle est invitée régulièrement en tant que chambriste à participer à des événements internationaux : International Viola Congress, Double-Reed Society, Double Bass Congress, Festival International du Domaine Forget, Summer Music in Galway. De plus, le violoniste canadien David Stewart l’invite régulièrement à se produire avec lui en tournées en Chine, au Canada et en Irlande.

Elise Desjardins est devenue professeure accompagnatrice au Conservatoire de musique de Montréal en 1998. Elle fait partie de l’équipe des pianistes à l’Académie de musique du Domaine Forget depuis 1999. Elle détient un Premier Prix de piano, un Premier Prix de Musique de chambre du Conservatoire de musique du Québec ainsi qu’un Master in Music with honors de l’Indiana University. Elle est aussi lauréate de nombreuses bourses du gouvernement du Québec.

L’enregistrement de deux disques compacts « Phantasiestucke » et « German romantic works » lui a valu les éloges de la critique des magazines Fanfares, et Scena Musicale. Un troisième disque, « Pièces de Concours », vient de paraître sur étiquette Parma records. Les partitions de ces pièces sont éditées chez la maison allemande Schott, et Elise Desjardins en a assuré la révision de la partie de piano. On peut l’entendre fréquemment sur les ondes de la Société Radio-Canada.

Rachael-Kerr-228px-300px

Rachael Kerr

La pianiste Rachael Kerr est membre de l’Ensemble Studio de la Canadian Opera Company de Toronto. Elle a obtenu la médaille de bronze du concours Ziering-Conlon Art Song en 2015. Originaire de Chicago, où elle détient un doctorat de l’Université Northwestern, elle a joué avec les Chicago Chamber Musicians et en tant que claveciniste avec le Northwestern University Opera Theatre. En plus d’avoir enseigné la théorie de la musique à l’Université Northwestern, elle a également remporté un Farwell Trust Award en piano solo.

Mme Kerr a souvent collaboré avec l’Orchestre symphonique de Toronto en tant que pianiste d’orchestre et pianiste de répétition, et elle s’est produite en concert avec l’Orchestre symphonique de Pékin, l’Orchestre symphonique de Niagara et le Amadeus Choir, pour ne nommer que ceux-là. En plus d’être pianiste accompagnatrice pour l’Université de Toronto et l’école Glenn Gould du Royal Conservatory of Music, Rachael Kerr travaille étroitement avec le théâtre Against the Grain et le Mozart Project. Auparavant, elle était coordonnatrice du département des pianistes accompagnateurs à l’Interlochen Center for the Arts et pianiste accompagnatrice pour l’International Trumpet Guild Conference et le Vianden International Music Festival au Luxembourg.

Sandra-Murray-228-330 px

Sandra Murray

Sandra Murray poursuit présentement une brillante carrière de chambriste et de pianiste accompagnatrice qui l’amène à se produire avec plusieurs artistes de renom au Canada et à l’étranger. On a pu l’entendre dans la série Pro Musica, au Festival de musique de chambre de Montréal, au Festival international de Lanaudière, à Orford Musique, au Festival du Domaine Forget, au Rendez-vous musical de Laterrière, au Festival of the Sound de Parry Sound et au Festival des Basses-Laurentides. Elle est également pianiste accompagnatrice à l’Académie Orford Musique pour les classes de Laurence Lesser, de Michel Strauss, de Jonathan Crow, de Richard Aaron et de Mauricio Fuks.

En tant que membre du duo de pianos Ouellet-Murray, elle a enregistré deux disques dont Le Sacre du printemps de Stravinski. Elle a participé à la première rencontre internationale de musique de chambre de Jérusalem, travaillant auprès d’Emmanuel Ax, de Yo-Yo Ma, d’Isaac Stern et de Yefim Bronfmann.

Sandra Murray est présentement professeure accompagnatrice au Conservatoire de musique de Montréal.

claire-ouellet

Claire Ouellet

Spécialisée dans le répertoire de musique de chambre pour piano et cordes, Claire Ouellet se produit régulièrement sur les scènes canadiennes ainsi qu’à l’étranger. On a pu l’entendre comme soliste en France, Suisse, Allemagne, République tchèque ainsi qu’en Espagne. Reconnue pour sa sincérité, sa sonorité raffinée et son habilité à communiquer, Claire Ouellet est appelée à collaborer avec de nombreux musiciens de renom. On compte à son actif plusieurs apparitions en solo avec divers orchestres, des concerts dans les principaux festivals, de nombreux enregistrements pour la radio canadienne et étrangère, des tournées pour les Jeunesses musicales du Canada ainsi que cinq disques compacts.

Détentrice d’un Premier Prix de piano du Conservatoire de musique du Québec et d’un Doctorat en interprétation de l’Université de Montréal, elle est pianiste et professeur au Conservatoire de musique de Montréal depuis 1995. De plus, on la retrouve aussi comme pianiste collaboratrice à Orford Musique, au Camp musical des Laurentides ainsi qu’au Concours musical international de Montréal.

Claire est membre du duo de pianos Ouellet-Murray et d’Orford Six Pianos, dont le deuxième disque vient de paraître.

mariane-patenaude-228-300

Mariane Patenaude

Mariane Patenaude a commencé sa formation musicale à l’âge de six ans, à l’école de musique Vincent-d’Indy (Thérèse Brouillette), pour la poursuivre à l’école secondaire Pierre-Laporte (Charlotte Dumas), puis au Conservatoire de musique et d’art dramatique de Montréal (Raoul Sosa).

Lauréate de nombreuses bourses et de plusieurs concours, dont le Prix d’Europe (1998) et le prix spécial du Centre de musique canadienne, Mariane Patenaude est très sollicitée tant par les instrumentistes que par les artistes lyriques depuis sa sortie du CMAD en 1996. Elle s’est perfectionnée par la suite auprès de Francis Dubé et de Monique Deschaussées. Passionnée par la voix, Mariane a étudié le chant avec France Dion, Pierre Mollet et Gabrielle Lavigne.

Ses activités l’ont menée dans diverses provinces du Canada, aux États-Unis et en Europe.

Depuis l’automne 2012, Mariane est pianiste et professeure au Conservatoire de musique et d’art dramatique de Montréal. Elle est également pianiste à Orford Musique depuis 2002, en plus  d’assurer la direction musicale et artistique du chœur de jeunes filles Les Voix d’Elles depuis 2014.

Mariane est membre fondatrice du trio Polymnie et de l’ensemble Orford Six Pianos.

La pianiste a participé à plusieurs enregistrements radiophoniques, télévisuels et sur disque (étiquettes Atma, Analekta, SNE, Richelieu et XXI).

francis-perron-228x300

Francis Perron

La vaste expérience acquise en tant que pianiste chambriste, accompagnateur et coach vocal fait de Francis Perron un partenaire recherché. Cela l’a mené à d’étroites collaborations avec, entre autres, l’Orchestre symphonique de Montréal, le Nouvel Ensemble Moderne, l’Orchestre symphonique de Québec, le Wien Kammeroper, les conservatoires de Vienne et de Zurich Winterthur, ARD Musik Wettbewerb, l’Académie d’été de Salzburg, l’Université de Freiburg, le Concours international de violon d’Avignon, le Concours international de violon Fritz Kreisler à Vienne, le Festival de Royaumont, le Concours musical international de Montréal, le Vancouver International Song Institute, l’Institut canadien d’art vocal et Orford Musique. En mai 2013, il remportait le prix du meilleur duo voix-piano au concours Positively Poulenc de New York.

Membre fondateur de l’ensemble Orford Six Pianos, Francis Perron a déjà plusieurs enregistrements à son actif et l’on a pu l’entendre à maintes reprises sur les ondes de Radio-Canada, de la CBC et de Radio-France Internationale. Il poursuit par ailleurs une carrière très active comme pianiste, autant en Europe qu’en Amérique du Nord. Il est actuellement professeur adjoint à la Faculté de musique de l’Université de Montréal et responsable du programme d’accompagnement de cette même institution.

Dantonio_Pisano

Dantonio Pisano

Dantonio a obtenu un Baccalauréat ainsi qu’une Maîtrise en Interprétation de la Musique avec “réalisation exceptionnelle en piano” à l’Université McGill auprès du pianiste Richard Raymond. Au cours de son perfectionnement, il a eu la chance d’étudier avec plusieurs maîtres de renommée internationale dont Monique
Deschaussées, Jean-Michel Damase, Jean-Paul Sévilla, Clermont Pépin et Marc Durand.

À 13 ans, il a remporté le premier prix du Concours de Musique du Canada, obtenant la plus haute moyenne en piano tout âge confondu, obtenant une bourse
YAMAHA et une invitation du consulat canadien du Mexique pour une tournée de concerts avec orchestre à la ville de Mexico.

De plus, Dantonio a eu l’opportunité d’interpréter Mozart à la salle Maisonneuve de la Place des Arts à maintes reprises avec l’Orchestre de Chambre de McGill sous la direction d’Alex et Boris Brott, ainsi que le Concerto de Grieg avec l’Orchestre Symphonique de Longueuil et son maestro Marc David.

Présentement, Dantonio est professeur pianiste accompagnateur au Conservatoire de Musique de Montréal ainsi que membre surnuméraire à l’Orchestre Métropolitain. Il enseigne le piano classique au CEGEP Marie-Victorin, et dans plusieurs institutions dont l’École de Musique de Verdun.

BrigittePoulin

Brigitte Poulin

La pianiste montréalaise Brigitte Poulin est reconnue autant comme soliste, chambriste, qu’accompagnatrice/coach et pédagogue. Son répertoire englobe toutes les époques : de l’invention du piano jusqu’à sa déconstruction. Partisane de la musique des 20e et 21e siècles, elle a commandé et créé plus d’une cinquantaine d’œuvres pour piano, piano préparé et différents ensembles de musique de chambre.

Diplômée de l’Académie de musique de Vienne, du Conservatoire de musique de Montréal, elle a été plusieurs fois invitées au Banff Centre for the Arts avant d’obtenir un doctorat de l’Université de Montréal

Elle s’est produite en Italie, en Belgique, en France, à Chypre, en Hollande, en Autriche, en Allemagne, en Angleterre, aux États-Unis et au Canada.

Membre fondatrice de l’Ensemble Transmission, elle compte parmi ses fidèles collaborateurs le contrebassiste Ali Yazdanfar, les chanteurs Ingrid Schmithüsen et Vincent Ranallo ainsi que le pianiste Jean Marchand.

Brigitte Poulin est chargée de cours à l’Université McGill et à l’Université de Montréal. Elle est régulièrement appelée à prendre part comme membre de jury à différents concours de musique au Canada et divers comités artistiques des Conseils des Arts. Elle est membre du corps professoral de l’Académie d’été du Domaine Forget depuis 2001.

Ses enregistrements sur disques incluent entre autres : Folklore imaginaire, musique d’Ana Sokolović (Naxos), Pierrot lunaire (Atma), Transmission, Attacama (Atma), R. Murray Schafer / 3 Solos (Centrediscs), et son propre album Édifices Naturels (Dame).

Autosave-File vom d-lab2/3 der AgfaPhoto GmbH

Yannick Rafalimanana

Jeune pianiste français, Yannick Rafalimanana développe une carrière internationale de concertiste se produisant en récital, en musique de chambre ou comme soliste à travers l’Europe, les États-Unis, l’Amérique du Sud, l’Afrique, l’Asie et le Moyen-Orient. Récent vainqueur de la Tufts/NEC Soloist Competition, il a fait ses grands débuts aux États-Unis, au Symphony Hall de Boston, interprétant le Concerto de Schumann avec le Boston Pops Orchestra sous la direction de Keith Lockhart.

Récemment, on a aussi pu l’entendre avec les solistes de l’Orchestre philarmonique de Berlin à la Philharmonie de Berlin et à Baden-Baden, à la Shanghai Symphony Orchestra Chamber Hall, au Kennedy Center à Washington, en direct à la radio à Boston sur WGBH, à la prestigieuse Jordan Hall avec le Borromeo String Quartet et à Shelter Island (NY), partageant la scène avec le violiniste Itzakh Perlman. Il a aussi fait ses débuts en récital au Brésil au musée Mube, en Israël au Jerusalem Music Center et au Konzerthaus de Vienne.

Rafalimanana a reçu de nombreux prix et distinctions dans plusieurs concours, parmi lesquels le Borromeo String Quartet Guest Award, le Concours J-musiciens de Bruxelles, le Concours de Brest ou l’Académie internationale Ravel.

Natif de Lille, Yannick Rafalimanana a débuté ses études musicales au Conservatoire national de région de Lille sous la tutelle d’Alain Raës. Il est admis ensuite au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, où il obtient des prix en piano et en accompagnement au piano et musique de chambre. Il a entre autres suivi les conseils de Bruno Rigutto, d’Hervé Billaut et de Michael Levinas pour le piano, de Jean Koerner, de François Salque, de Michel Moraguais et de David Walter pour l’accompagnement et la musique de chambre. Il s’est par la suite perfectionné au New England Conservatory de Boston, où il a obtenu un Graduate Diploma de piano et un Master en musique de chambre dans la classe de Vivian Weilerstein.

Depuis 2015, Yannick enseigne la musique de chambre à la Folkwang University of the Arts à Essen, en Allemagne.

pamela-reimer-228x300

Pamela Reimer

Soliste et collaboratrice, interprète tant du répertoire courant que d’oeuvres contemporaines, Pamela Reimer a étudié avec Tom Plaunt, Louis-Philippe Pelletier, Gyorgy Sebok, Lorraine Vaillancourt et Frederic Rzewski. Elle a joué au Royaume-Uni, en Écosse, en Nouvelle-Zélande, en Autriche, en Suisse et partout au Canada et dans l’est des États-Unis. On a pu l’entendre sur les ondes de la radio BBC, CBC et à la chaîne culturelle de Radio-Canada de Montréal et Ottawa.

Comme soliste, elle a joué les concertos de Grieg, de Mendelssohn et de Beethoven, les Préludes et Fugues de Chostakovitch, et les grandes oeuvres de Claude Vivier (Shiraz) et d’Elliott Carter (Night Fantasies). Pamela offre des récitals qui incorporent à la musique des éléments théâtraux intégrant paroles et mouvements; elle a donné la première canadienne des oeuvres pour piano théâtral de Randall Woolf, de Jerome Kitzke, d’Aaron Jay Kernis, d’Elena Kats-Chernis, de Christopher Fox, de Martin Bresnick, et une création avec le compositeur et pianiste Charles-Antoine Fréchette.

En concert avec Les Grands Ballets Canadiens, elle a joué pour la première canadienne du ballet Polyphonia (en 2004 et en 2007) avec de la musique pour piano de György Ligeti, et pour Rubies (2008), jouant Capriccio pour piano et orchestre de Stravinsky. Toujours en danse, elle s’associe au percussionniste Philip Hornsey pour jouer les duos de Howard Bashaw, de James Harley, de Nicolas Gilbert et de Michael Oesterle pour la chorégraphie de Dominique Porte (Exit, 2006).

En plus de ses nombreuses participations à l’ensemble Bradyworks, au Blue Rider Ensemble et à l’Ensemble contemporain de Montréal, Pamela a travaillé avec le Warhol Ensemble, l’Ensemble KORE et en duo avec le percussionniste Beverley Johnston. Avec ces ensembles, elle a créé de nombreuses oeuvres de compositeurs canadiens. Elle a également travaillé avec le compositeur Tristan Evans à la présentation d’une pièce pour piano avec le logiciel informatique Pure Data.

Accompagnatrice appréciée des chanteurs et des instrumentistes, elle a été retenue comme accompagnatrice du Concours international de violon des Jeunesses musicales, du concours de l’Orchestre symphonique de Montréal et des programmes estivaux d’Orford Musique et du Domaine Forget. Pamela a également joué dans l’orchestre des Grands Ballets Canadiens, l’Orchestre de chambre de McGill, l’Orchestre symphonique de Montréal et elle participe régulièrement au Festival de musique de chambre d’Ottawa.

louis-dominique-roy-228x300

Louis Dominique Roy

Louis Dominique Roy a fait ses études en piano avec Helmut Blume à Montréal et avec Harald Ossberger à Vienne. Il est actuellement enseignant au Cégep de Saint-Laurent. Son travail auprès des jeunes chanteurs et instrumentistes l’a amené à se produire en récital à travers le Canada et dans plusieurs pays d’Europe. Il fut le pianiste du Choeur St-Laurent et des choeurs de l’Orchestre symphonique de Montréal pendant douze ans, où il travailla régulièrement avec des chefs de réputation internationale tels que Kent Nagano, Charles Dutoit, Zubin Metha, Jean-Claude Casadesus, Michel Plasson, Jacques Lacombe et Eliahu Inbal. Il participa à la préparation du Requiem de Krzysztof Penderecki lors de son passage à Montréal.

Inspiré par les gens qu’il côtoie ainsi que par certaines lectures, il aime s’adonner à la composition. Il est l’auteur de nombreuses mélodies sur des textes québécois, de pièces pour piano ainsi que de pièces de musique chorale.

X