• Résidences artistiques
  • Bistro Rondo
  • Emplois
  • Nous joindre
  • Nouvelles
    • Cho-Liang Lin

      • Juilliard School
      • Rice University
      Instrument: Violon
    • C-L, Lin classe

      Cho-Liang Lin est originaire de Taïwan. À 5 ans, les études de violon d’un voisin l’ont convaincu de commencer des cours de musique. À l’âge de 12 ans, il déménage à Sydney afin de poursuivre ses études avec Robert Pikler, élève de Jenő Hubay. À 13 ans, après avoir joué pour Itzakh Perlman en classe de maître, il décide qu’il doit étudier avec le professeur de M. Perlman, Dorothy Delay. À l’âge de 15 ans, Lin voyage seul à New York et auditionne pour être admis à la Juilliard School of Music. Il y étudiera pendant 6 ans avec Dorothy De Lay.  

      Sa carrière de concertiste débute en 1980 quand il joue le concerto de violon de Mendelssohn avec l’Orchestre philharmonique de New York et Zubin Mehta. Depuis, il a joué comme soliste avec presque chaque grand orchestre au monde et est en demande continuellement à travers le monde comme concertiste. Cependant, ses intérêts variés l’ont amené à entreprendre des projets diversifiés. À l’âge de 31 ans, il se joint au corps professoral de la Juilliard School of Music. En 2006, il a également été nommé professeur à la Rice University. Il a été directeur musical de La Jolla SummerFest pendant 18 ans et il dirige actuellement le Beare Premiere Music Festival à Hong Kong. Passionné par l’éducation, il a fondé le Taipei Music Academy & Festival en 2019.

      En tant que soliste aguerri, Cho-Liang Lin se fait un devoir de défendre les compositeurs de notre temps. Ses efforts ont amené plusieurs compositeurs actuels à écrire pour lui comme John Harbison, Christopher Rouse, Tan Dun, John Williams, Steven Stucky, Esa-Pekka Salonen, Bright Sheng, Paul Schoenfield, Lalo Schifrin, Joan Tower et beaucoup d’autres. Récemment, il a été soliste avec l’Orchestre philharmonique de New Yorkl’Orchestre symphonique de Détroitl’Orchestre philharmonique de Munichl’Orchestre symphonique de Torontol’Orchestre symphonique de Cincinnatil’Orchestre symphonique de Nashville et l’Orchestre philharmonique royal.  

      Lin joue sur un Stradivarius de 1715 appelé « Titian » ou sur un Samuel Zygmuntowicz de l’année 2000. On peut entendre ses nombreux enregistrements de concertos, de récitals et de musique de chambre sous les étiquettes Sony Classical, Decca, BIS, Delos et Ondine, et ce, à travers les plateformes d’écoute en ligne Spotify ou Naxos Music Library. Ses albums ont été en nomination pour le Gramophone Record Of The Year et Penguin Guide Rosettes. 

    Cours