• Bistro Rondo
  • Emplois
  • Nous joindre
  • Nouvelles
    • François Racine

      Instrument: Metteur en scène
    • Classe_FrancoisRacine_WEB

      Reconnu comme chef de file dans le monde de l’opéra, le metteur en scène canadien François Racine est sollicité à travers toute l’Amérique du Nord et hors frontières. Nommé Meilleur Artiste de l’Année en 2008-2009 par le Seattle Opera pour sa mise en scène de Bluebeard’s Castle/Erwartung, François Racine a remporté les éloges du public et de la critique pour Cosi fan Tutte avec Pacific Opera Victoria et pour son ingénieuse interprétation de Didon et Énée à Chaux de Fonds, en Suisse (2010).

      François Racine a travaillé auprès de Robert Lepage alors qu’il était membre du Canadian Opera Company Ensemble, d’abord à titre d’assistant pour Bluebeard’s Castle/Erwartung avant de se voir confier la reprise de cette production à Edinburgh, Hong Kong et Melbourne, de même qu’à Vancouver, Edmonton, Toronto, Cincinnati, Montréal, Québec et Seattle. Au fil des ans, François Racine a poursuivi une fructueuse carrière de metteur en scène au Canada, œuvrant entre autres avec Pacific Opera Victoria, (Carmen, Madama Butterfly, La Bohème), la Canadian Opera Company (Un Ballo in Maschera, Carmen et Norma) et L’Opéra de Montréal (Rigoletto, Macbeth, Werther). Travaillant en étroite collaboration avec Kent Nagano, il a signé la mise en scène de Tannhäuser, Norma, La Sonnambula et Saint-François d’Assise de Messiaen en version concert pour L’Orchestre symphonique de Montréal. Il a de même réalisé la mise en scène de La Clemenza di Tito pour le compte d’Orford Musique(avec Yannick Nézet-Séguin et L’Orchestre Métropolitain).

      François Racine travaille régulièrement auprès des jeunes artistes. À titre de professeur invité du Studio d’opéra de l’Université McGill, il a signé la mise en scène de La Tragédie de Carmen et La Rondine, ainsi que de Cosi fan Tutte, Didon et Enée et Amelia Goes to the Ball pour le compte de l’Atelier Lyrique de L’Opéra de Montréal. Il s’est mérité le Prix Opus de l’événement de l’année en 2005 pour sa production de l’opéra Louis Riel, de Somers. Récemment, il a mis en scène Pelléas et Mélisande à L’Université de Montréal (à titre de professeur invité) et fait un retour au Studio d’opéra de McGill pour travailler sur Rinaldo de Handel. La saison prochaine, il mettra en scène Dialogues des Carmélites (Poulenc) à L’Université de Montréal.

    Cours