• Bistro Rondo
  • Emplois
  • Nous joindre
  • Nouvelles
    • François Racine

      Instrument: Metteur en scène
    • F. Racine Classe

      Le metteur en scène François Racine évolue au cœur du monde lyrique depuis près de trente ans. Il a été désigné « Meilleur artiste de l’année 2008-2009 », par le Seattle Opera Company, pour sa direction d’acteur lors de la mise en scène des productions Le Château de Barbe bleue et Erwartung.

      Il a été acclamé pour son Cosi fan tutte avec le Pacific Opera Victoria et pour son interprétation novatrice de Dido and Aeneas à Chaux-de-Fonds, Suisse, en 2010. Durant son séjour avec l’ensemble de la Canadian Opera Company, il a été l’assistant de Robert Lepage lors des créations des opéras Erwartung et Le Château de Barbe bleue, puis a supervisé et remis en scène les représentations ultérieures à Édimbourg, Hong Kong, Melbourne, Vancouver, Edmonton, Toronto, Cincinnati, Montréal, Québec et Seattle.

      François Racine a aussi à son actif plusieurs productions avec le Pacific Opera Victoria, la Canadian Opera Company à Toronto, l’Opéra de Montréal, l’Opéra de Québec, le Cincinnati Opera, le Edmonton Opera, le Opera Lyra Ottawa, le Vancouver Opera et le Seattle Opera.

      En collaboration avec Kent Nagano et l’Orchestre symphonique de Montréal, François Racine a mis en scène les versions de concert de Tannhäuser, Norma, La Sonnambula, Saint-François d’Assise et Das Rheingold. C’est avec Yannick Nézet-Séguin et l’Orchestre Métropolitain qu’il a dirigé La Clemenza di Tito à Orford Musique.

      Au fil des ans, il a dirigé des productions pour le Studio d’opéra de l’Université McGill – où il a signé la mise en scène de Louis Riel, récipiendaire du prix Opus de la Meilleure production de l’année 2005. Il a aussi dirigé des productions pour l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, les Jeunesses musicales du Canada, le Conservatoire de Musique de Montréal, l’Université d’Ottawa et le Cincinnati Conservatory of Music.

      Metteur en scène invité à l’Université de Montréal, François a dirigé Pelléas et Mélisande, Dialogues des Carmélites, Suor Angelica, Gianni Schicchi, L’étoile et L’enfant et les Sortilèges. Depuis quelques années, il enseigne une approche adaptée du jeu dramatique pour les chanteurs d’opéra au Cégep de Sainte-Foy et à l’Université de Montréal.

      En novembre 2002, il a obtenu son diplôme de maîtrise en théâtre à l’Université du Québec à Montréal. Son mémoire porte sur le développement du jeu dramatique chez le chanteur d’opéra. L’excellence de son mémoire lui a valu le Prix André Maréchal.

    Cours