• Bistro Rondo
  • Emplois
  • Nous joindre
  • Nouvelles
    • John O'Conor

      • Shenandoah University
      • Glenn Gould School du Royal Conservatory
      • Royal Irish Academy of Music
      • Showa University
      Instrument: Piano
    • j-oconor-classe

      « Un pianiste d’une sensibilité débridée » (Gramophone); « Il porte une tradition fugitive qui favorise l’expression intime et l’atmosphère plutôt que le spectacle et la virtuosité » (Chicago Tribune); « Technique et musicalité impeccables […] on aurait peine à imaginer une meilleure prestation » (Sunday Times, Londres); « Cet artiste possède une touche irréprochable qui chavire le public » (The Washington Post); « Jeu exquis » (The New York Times).

      Le pianiste irlandais John O’Conor collectionne les critiques élogieuses depuis plus de quarante ans. Après des études à Dublin, sa ville d’origine, à Vienne auprès de Dieter Weber et sous la tutelle du légendaire Wilhelm Kempff, il a remporté le Premier prix à l’unanimité au Concours international de piano Beethoven en 1973, ouvrant ainsi la porte à une carrière à l’échelle mondiale.

      De son intégrale des sonates pour piano de Beethoven, le magazine CD Review a dit que l’interprète « devrait maintenant être reconnu comme le grand spécialiste mondial de Beethoven ». Ses récents enregistrements des concertos du même compositeur avec le London Symphony Orchestra et Andreas Delfs ont aussi reçu leur part d’éloges. Depuis un an, il a publié deux nouveaux albums sous étiquette Steinway : les Variations Diabelli de Beethoven et albums de sonates de Haydn. Artiste Steinway, John O’Conor dirige le programme d’études en piano à la Shenandoah University en Virginie. Il est également professeur de piano à la Glenn Gould School (The Royal Conservatory of Music) de Toronto, artiste international invité au Conservatoire of Music at the Technological Univeristy de Dublin, et professeur invité à la Showa University du Japon.

      Pour son apport à la musique, il a été nommé Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres par l’État français, et a obtenu de nombreuses récompenses, notamment l’Ehrenkreuz für Wissenschaft und Kunst du gouvernement autrichien et l’Ordre du Soleil levant de l’Empereur du Japon.

    Cours