• Bistro Rondo
  • Emplois
  • Nous joindre
  • Nouvelles
    • Marina Piccinini

      • Peabody Institute of Johns Hopkins University Instrument: Flûte
    • M. Piccinini classe

      Saluée par Gramophone comme « la Heifetz de la flûte », Marina Piccinini est largement reconnue comme une artiste audacieuse et dynamique aux intérêts musicaux variés et à la présence scénique incroyablement magnétique, ce qui fait d’elle une soliste, une chambriste et une artiste recherchée à l’échelle internationale. Reconnue comme l’une des défenseures les plus convaincantes de la musique nouvelle et traditionnelle, elle a grandi dans une famille multiculturelle et multilingue, et a su intégrer un peu de son riche héritage et une perspective internationale à tous ses projets artistiques.

      Avec un répertoire des plus divers, Mme Piccinini s’est démarquée grâce à son engagement envers la musique actuelle, en créant des œuvres de John Harbison, Lukas Foss, Michael Colgrass, Paquito D’Rivera et Aaron Jay Kernis, pour ne nommer que ceux-là.

      Les faits marquants de sa plus récente saison incluent un retour avec l’Orchestre philharmonique de Londres (Dennis Russell Davies), la première mondiale et l’enregistrement du concerto pour flûte de Kernis, écrit pour elle, l’enregistrement de Air for flute and orchestra avec le Korean Chamber Orchestra, et de Siren for Solo Flute, and 8 Flutes de Kernis, des tournées avec l’ensemble Musicians from Marlboro au Carnegie Hall, au Kimmel Center et au Smithsonian, des collaborations avec le Brentano Quartet, le Beijing Guitar Duo et la harpiste principale de l’Orchestre philharmonique de Vienne, Anneleen Lenaerts, au Festival de musique d’Aspen, au Bruckner Orchester de Linz et au Festival de Moritzburg, une tournée nord-américaine de récitals avec le pianiste Andreas Haefliger, présentée au Kennedy Center et dans plusieurs autres salles, et des apparitions avec son trio, Tre Voci, au Wigmore Hall de Londres.

      Elle s’est également produite en tant que soliste avec les orchestres symphoniques de Boston, Hong Kong, Vienne, Vancouver, Tokyo et Toronto ainsi qu’avec l’Orchestre philharmonique de Rotterdam. Elle a travaillé avec des chefs d’orchestre célèbres, dont Esa-Pekka Salonen, Seiji Ozawa, Kurt Masur, Pierre Boulez, Jukka-Pekka Saraste et Alan Gilbert. Elle a collaboré avec les quatuors de Tokyo, Mendelssohn et Takács, ainsi qu’avec la pianiste Mitsuko Uchida. Elle est aussi une prodigieuse artiste du disque, avec des albums sous étiquettes Avie, Claves et ECM.

      Son profond engagement envers l’enseignement l’a inspirée à créer les Marina Piccinini International Masterclasses (MPIMC), qui se déroulent désormais au New World Center de Miami, en partenariat avec le New World Symphony. Mme Piccinini a été la première flûtiste à obtenir la très convoitée bourse de carrière Avery Fisher et a également remporté les premiers prix du Concours des jeunes interprètes de la CBC (Canada) et du Concours international de la Concert Artists Guild (NYC). Elle fait actuellement partie du corps professoral de l’Institut Peabody de l’Université Johns Hopkins.

    Cours